Aujourd’hui aimer est le meilleur
Des remèdes quand on perd
La notion des amours
Faut-il encore que tu t’en souviennes !

L’amour n’a pas fini
D’être comme un ange
Songes sur ronces douloureuses
Des mensonges inavoués
Aimer que j’aimasse pour la vie !
Aimer que j’amasse pour l’éternité
Des cœurs qui s’offrent
Sur les élans du bonheur !

Marie-France Duparl-Danaho. Extrait de « Les effluves de la biguine ».



Rendez-vous en Janvier 2013.

hb@ndamas.com